QUESTIONS-REPONSES

 

Quelle différence entre Sophrologie et Psychanalyse?

La psychanalyse s’intéresse à l'inconscient, tandis qu’en sophrologie c'est le conscient qui nous intéresse. La méthode répond à "COMMENT" gérer des émotions, des situations alors que la Psychanalyse cherche à répondre au "pourquoi" de ces émotions ou états de faits. Ce n'est pas une méthode analytique.

En sophrologie nous redonnons la première place aux sensations corporelles et accueillons ces messages du corps sans jugement ni interprétation. La conquête de l'esprit passe par celle du corps.

 

Peut-on suivre un accompagnement sophrologique si l'on voit un psychiatre ou analyste?

Les  deux forment une excellente combinaison. En travaillant sur deux plans différents, Sophrologie et Analyse sont complémentaires en jouant sur l'interactivité du lien corps-esprit.

 

Est-ce que la sophrologie est un peu similaire avec la psychologie ?

Non. La psychologie ne s’intéresse pas à la même chose que la sophrologie et n’aborde pas les difficultés sous le même angle. C’est en revanche une méthode très complémentaire à la sophrologie.

Le psychologue se préoccupe avant tout des difficultés et de la souffrance psychique de la personne qui consulte et le corps est essentiellement vu comme le lieu d'expressions des symptômes.

La sophrologie va chercher à agir sur les manifestations de ces symptômes pour les amoindrir et elle va travailler en premier lieu en curatif pour traiter le problème immédiat  puis en préventif pour favoriser un mieux-être. Dans tous les cas, sophrologues et psychologues peuvent travailler en excellente complémentarité.

 

Doit-on parler de son enfance, de son passé ?

La sophrologie n’est pas de la psychanalyse et ne fonctionne pas sur l’analytique.

Le sophrologue ne questionne pas la personne sur son passé, son vécu (sauf si la personne souhaite elle-même en parler) et se centre principalement sur la personne et ses ressentis. La sophrologie s’occupe de la conscience alors que la psychologie de l’inconscient (cherche à faire émerger des éléments inconscients de par un questionnement précis).
 

Quelle est la différence avec de l’hypnose ?

La sophrologie est la science de la conscience quand l'hypnose s'intéresse essentiellement à l'inconscient. Dans les 2 méthodes, les thérapeutes utilisent leur voix comme support d’accompagnement pour placer la personne dans un état de conscience modifié (entre veille et sommeil) et travailler sur de la visualisation. La sophrologie est un accompagnement plus centré sur la personne que sur le problème. Elle travaille sur les 3 structures de l’être : le mental, le corps et les émotions.

L’hypnose est plus directive alors que la sophrologie est suggestive. Ce sont 2 outils différents, chacun ayant des avantages et des inconvénients selon les attentes des personnes. L‘hypnose conviendra peut-être mieux aux personnes qui ne sont pas tournées vers une pratique individuelle, régulière et favorisant à plus ou moins long terme l’autonomie. Alors que la sophrologie, idéalement,  nécessite une pratique personnelle régulière qui devra trouver sa place dans la vie du patient.

 

Est-ce mieux en groupe ou en individuel?

Pour certaines personnes, la séance individuelle offrira un cadre plus rassurant et un suivi privilégié. L’accompagnement est personnalisé et  répond aux besoins plus spécifiques de la personne. Elle permet d’aborder des problèmes plus difficiles à partager et est plus ciblée sur une demande ou un symptôme particulier. Un groupe, fonctionnera sur des thématiques plus généralistes ou avec un objectif commun.

 

Est-il possible d'enregistrer les séances?

Le principe étant d’acquérir une certaine autonomie et que vous puissiez pratiquer les techniques spontanément, en toute circonstance, la réponse est non.  Dans la pratique de la sophrologie il est judicieux de ne pas créer de conditionnement à la détente. Cette détente et gestion des émotions que vous pourrez utiliser à volonté dans n’importe quelle situation doit pouvoir s'inscrire dans une vie où l'on ne choisit justement pas toutes les situations.

 

Je lis des livres de sophrologie ou écoute des CD, ai-je besoin d'une sophrologue ?

Les livres ou les CD peuvent apporter en effet des réponses à vos questionnements et un soutien temporaire mais ils ne remplaceront jamais le lien que vous établirez avec votre sophrologue qui adaptera les séances selon vos besoins, votre personnalité, au rythme qui vous convient.

Et si vous voulez réellement prendre votre vie en main, des cours de sophrologie seront bien plus profitables car il vous apprendront à maitriser vous-même la technique de sophrologie que vous pourrez utiliser ensuite à volonté et de manière autonome. 

Enfin, c’est bien le sophrologue et lui seul qui vous accompagnera dans votre expérience, vous encouragera et partagera vos progrès, et à ce moment de votre vie sera le témoin privilégié de votre évolution et votre réussite en vous observant aller de l’avant avec confiance et envie !

 

La sophrologie est-elle faite pour se détendre ?

La  relaxation est un des outils de  la sophrologie. Mais il ne faut pas perdre de vu qu’en sophrologie nous travaillons sur des objectifs variés, définis préalablement en fonction de vos attentes et donc que la pratique est globale, associant toujours le corps à l’esprit. 

 

Sur quoi repose l’efficacité de la sophrologie ?

L’efficacité de la sophrologie repose essentiellement sur les pouvoirs de la visualisation. Le cerveau ne fait pas la différence entre ce qui est réellement vécu et le fortement pensé. L’impact des visualisations est renforcé par le changement de niveau de conscience (entre veille et sommeil c’est le niveau dit « sophroliminal ») puisque dans cet état la conscience est plus ouverte. Les barrières mentales étant moins résistantes et le pouvoir de concentration amplifié, s’ouvre la possibilité d’activer ou d’inhiber certaines sensations. L’imagination et la capacité à mémoriser sont stimulées, l’apprentissage est aisé et le corps se régénère.

 

Est-ce que je peux prendre rendez-vous pour mon conjoint ou mon enfant ?

Oui, à condition que la motivation vienne de votre conjoint ou de votre enfant sans quoi l’intérêt de la pratique est voué à l’échec.

 

Est-ce que la sophrologie est faite pour tout le monde ?

Non. La sophrologie s’adresse à tous mais ne convient pas à tous. En effet, la pratique visant à l’autonomie et demandant un  minimum d’implication personnelle en inter séance, certaines personnes moins prêtes à devenir autonome ne seront pas satisfaites par la méthode.

 

A partir de quel âge peut-on faire de la sophrologie ?

La sophrologie, méthode douce,  et de par sa simplicité s’adresse à tout public dès que le champ de conscience de soi est suffisamment construit (pas avant 4 ans). Elle est particulièrement bien adaptée aux problématiques de l’enfance (sous forme ludique), comme celles de l’adulte ou de nos ainés.

 

Combien de séance dois-je faire pour me sentir mieux ?

Les bienfaits d’une séance se font ressentir très rapidement voire immédiatement du fait que nous utilisons un état de relaxation pour réaliser nos exercices. Mais, la sophrologie n’est pas une baguette magique. Les résultats escomptés dépendront de la manière dont vous vous appropriez les exercices entre 2 séances et surtout de la fréquence de votre pratique car la sophrologie nécessite une pratique régulière pour répondre à vos besoins. En général, il faut compter en moyenne entre 8 à 10 séances pour atteindre un objectif concret et vous donner les moyens d’être autonome.